Les Steve Jobs africains, conception de tablettes et smartphones

Aujourd’hui je voulais vous parler d’une tendance tout à fait révélatrice et en accord avec les sujets de ce blog à savoir la conception de produits high tech en Afrique. 

Et notamment deux produits qui font partie des best sellers des dernières années : les tablettes et les smartphones.
Côté tablette 
C’est au Congo Brazza que ça se passe, lancée début 2012 la première tablette conçue en Afrique. Le concepteur ? Vérone Mankou 26 ans entrepreneur et conseiller auprès du ministère. A la tête d’une équipe de 12 personne et autofinancé à hauteur de 122 000 euros / 80 millions de francs CFA, il a sorti une tablette nommée WAY-C avec design et des caractéristiques très semblables à celles que l’on connait déjà.
Je vous laisse regarder par vous même sur leur site : http://www.vmktech.com/way-c

Ce qui est spécial c’est son prix de 150 000 FCFA ce qui correspond à peu près à 228 euros, qui a positionne parmi les tablettes les plus accessibles du marché. 
Et depuis peu son petit frère le smartphone est aussi sur le marché : 
Sorti à la rentrée dernière le smartphone est bien vite venu la rejoindre. Lui aussi sous android et toujours sur la même stratégie que la tablette : des caractèristiques semblables aux autres appareils à un prix plus abordable : 80 000 FCFA c’est à dire 130 euros pour ce nouveau smartphone. Il attaque donc intelligemment un marché très intéressant puisque qu’on estime que 150 Millions de smartphone seront vendus en Afrique en 2015.
Alors certes ces produits sont seulement conçus en Afrique et assemblés en Chine mais c’est tout de même une belle avancée. Ne voit-on voit pas sur tous les produits Apple « Designed in California, assembled in China » ?
Ce qui est important c’est que ces produits :
– ont une stratégie d’accessibilité pour les populations africaines de par le prix et la distribution
– mettent en avant le contenu et les applications africaines 
Néanmoins la question de l’implantation en Afrique de chaîne de montage high tech reste une opportunité qui ne doit pas rester utopique.
Si vous voulez plus d’informations sur ces produits ici une interview du concepteur mais le son n’est pas de bonne qualité.
Autre stratégie concernant les tablettes : le cardiopad
Ici la problématique est de permettre un diagnostique cardiaque pour les populations plus reculées. Le créateur est camerounais et s’appelle Marc Arthur Zang Adzaba la tablette en est encore au stade de prototype devant la mission qu’il peut remplir nul doute de son succès.

About the author

Julien PartirDeRien

View all posts

Facebook comments:

2 Comments

  • c’est quand bien meme un bon debut pour les africains sur ce point[…] mais mon probleme c’est : pourquoi on les appelle « les steeve jobs africains »? est-ce que se sont eux-meme qui se sont consideres comme « le steeve job » ou les partisants de apple pensent seulement steeve job appartenait l’inovation?

  • c’est quand bien meme un bon debut pour les africains sur ce point[…] mais mon probleme c’est : pourquoi on les appelle « les steve jobs africains »? est-ce que se sont eux-meme qui se sont consideres comme « le steve job » ou les partisants de apple pensent seulement steve job appartenait l’inovation?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *