eldorado

Les nouveaux eldorados

El Dorado, c’est d’abord un prêtre couvert de poussière d’or qui jetait dans un lac toutes les offrandes en or qu’on lui faisait, ce qui ne manqua pas d’attiser la curiosité des conquistadors.

C’est aussi le nom de ce reportage plus qu’intéressant sur les nouvelles zones de croissance rapide dans le monde, des endroits où l’on ne sait pas encore mais on fait déjà fortune. 

jdi1y12l8g0r3zysoabmeyacekfelt

Beacoup d’éléments, notamment sur l’Ethiopie, en résumé pour vous:
Avec une croissance à 2 chiffres, c’est le nouveau lion africain. Sa force : sa population, plus de 90 millions d’habitants et une main d’oeuvre parmi les moins chère du monde. 23 dollars par mois, c’est 16 fois moins que la Chine, qui ne s’y est pas trompé et en a fait son pays d’implantation favori pour ses ateliers de fabrication devenus déjà trop cher en Chine. Les choses vont vite, très vite. Mais les Chinois ont aussi importé leur méthodes et leurs cadences, difficilement tenables.

L’Ethiopie entre donc de plein pied brutalement dans la mondialisation. Si les investisseurs chinois et turcs ont été les premiers, il sont maintenant suivis par de grandes enseignes comme Castel qui surfent sur la vague, et bientôt par toutes les grandes enseignes occidentales d’IKEA à H&M qui suivront le mouvement.

Même constat dans le milieu agricole dont le potentiel énorme suscite des investissements sauvages avec expropriation des petits producteurs, mais aussi des entreprises beaucoup plus responsables contribuant au développement local économique et social. 

Un enjeu social justement bien mis en valeur par le banquier d’affaire Lionel Zinsou,interviewé en fin de reportage, qui nous montre que passée cette première phase de croissance qui voit s’accroître les inégalités dans le pays, une phase de redistribution juste des richesses doit d’installer pour que la croissance soit durable. Il évoque également la théorie de l’arriération, qui montre que lorsque l’on est en retard dans un développement économique, on ne passe pas par les mêmes phases qui celui qui est en avance. Cette théorie s’illustre parfaitement avec le développement des téléphones mobiles en Afrique par exemple qui n’est pas passé d’abord par l’utilisation du téléphone filaire. Zinsou prévoit ainsi pour l’Afrique un développement et une croissance qui seront bien différents de ceux que l’on a vus en Occident et en Chine. Souhaitons que cette nouvelle histoire de croissance voit rapidement les richesses bien réparties pour ne pas commettre les mêmes erreurs que les prédécesseurs.

Quittons-nous sur cette belle phrase du champion Haile Gebreselassie, devenu aujourd’hui homme d’affaire éthiopien : « les gens peuvent vivre huits jours sans nourriture, trois jours sans eau, mais pas une seconde sans espoir »

Et pour aller plus loin :

Le reportage en question : http://pluzz.francetv.fr/videos/un_oeil_sur_la_planete_,91074734.html

Et deux liens sur les nouveaux Eldorados, en Afrique et dans le Monde :
http://www.journaldunet.com/economie/magazine/selection/les-nouveaux-eldorados-du-business/les-nouveaux-eldorados-du-business.shtml

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/eldorados-africains/

 

About the author

Julien PartirDeRien

View all posts

Facebook comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *