Des applications sauvent les producteurs

Rien d’étonnant à voir un un citadin pendu à son téléphone portable la moitié de la journée, ce que l’on sait moins c’est que dans les milieux ruraux aussi ils ont fait leur trou et avec une utilité toute particulière.

Des ingénieux ont en effet mis à profit cette omniprésence pour aider les producteurs et les agriculteurs à palier à leur éloignement des marchés dans la négociation des prix.

C’est une tendance que l’on voit germer un peu partout que ça soit en Afrique de l’Est ou de l’Ouest. M-Farm, Xam Marsé  ou Time 2 Market sont autant d’applications qui ont été développées à travers le continent Africain afin d’aider les petits producteurs à avoir une vision en temps réel du marché et donc de bons arguments face aux intermédiaires afin de vendre au bon prix.

Le principe est simple : un abonnement et vous recevez chaque jour sur votre téléphone le prix de vente des produits agricoles de votre choix sur les principaux marchés du pays ; et cela permet d’équilibrer la situation entre les intermédiaires et les producteurs, parfois victimes de leur dépendance et de leur éloignement.

D’une manière générale, la technologie mobile connaît un grand succès sur le continent Africain avec des taux de pénétration très importants et bien supérieurs aux abonnements  internet par exemple. C’est véritable levier pour contourner le manque d’infrastructure en utilisant les technologies pour se développer. Les possibilités et les opportunités d’application sont nombreuses.

About the author

Julien PartirDeRien

View all posts

Facebook comments:

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *